Accueil > Coopérations internationales et partenariats > Etudiants et chercheurs invités au LAMES

Emilia Lacroce

par Sylvie Chiousse - publié le

CURRENT POSITIONS
PhD student in Political Sciences (Sociology of Cultural and Communication Processes) - University of Pisa (Nov 2016-ongoing)
PhD visiting student at Scuola Normale Superiore, Pisa
Project team member of the University Master degree in Analysis, Prevention and Contrast against Organized Crime and Corruption, University of Pisa (nov 2012-ongoing)


Projet de recherche développé : Les stratégies conversationnelles des groupes criminels consacrés à la « mafia » et/ou à la corruption : pouvoir et identité dans une étude de cas italienne

Le but de mon projet de recherche est d’analyser la relation entre le langage et la structure sociale, en focalisant l’attention sur le cas romain du procès « Terre du Milieu ».
Il est très important de souligner la complexité de la notion de « mafia », en adoptant le paradigme de la complexité (Santino 1995), en la considérant comme une notion problématique, pluridimensionnelle et caractérisée par un excèdent symbolique considérable.
Pourrions-nous identifier des stratégies conversationnelles dans ce groupe criminel ? Ma recherche analysera cette question grâce à certaines sources d’informations, plus nombreuses par rapport au passé.
La construction du corpus repose sur les conversations interceptées, actes judiciaires et du procès, qui représentent des sources très importantes pour comprendre comment les relations de pouvoir se reproduisent dans ces conversations. L’approche de l’« Analyse critique du discours » donne la possibilité d’observer et d’analyser des stratégies linguistiques du groupe criminel, par exemple des stratégies de légitimation et de justification.
Une toute première analyse montre un échange réciproque considérable parmi de différents modèles criminels et parmi de différents groupes de mafia du point de vue du lexique et du contexte, ainsi que une attention remarquable à la représentation du leader et de son groupe dans les médias, ce qui contribue à la construction du mythe.


EDUCATION
- 2013 2nd level University Master degree in Analysis, Prevention and Contrast against Organized Crime and Corruption, University of Pisa, Italy. Dissertation : “The evolution of ‘ndrangheta structure (1979-2011)”
- 2011 MSc (Laurea Magistrale) in Euro-american Modern Languages and Literatures, with distinction, University of Pisa, Italy. Dissertation : “Per amore del mio popolo non tacerò – quando scrivere diventa un pericolo : gli esempi di Roberto Saviano e Ken Saro-Wiwa” (“For my people’s sake I will not keep silent – when writing becomes a danger : Roberto Saviano and Ken Saro-Wiwa examples”) - Supervisor : Professor Alberto Casadei.


RESEARCH EXPERIENCE
- 2013-2014 Research Collaborator - “Il nesso tra mafia e corruzione nelle infiltrazioni criminali e nel radicamento territoriale delle organizzazioni criminali. Problemi metodologici nella ricerca e nella divulgazione scientifica” - Master degree in Analysis, Prevention and Contrast against Organized Crime and Corruption, University of Pisa, Department of Political Sciences.
- 2012-2013 Research Fellow - “L’impegno per la legalità : quando la lotta contro la
’ndrangheta ha il volto di donna” (“Women against ‘ndrangheta”) - Fondazione Angelo Frammartino ONLUS, Roma (Funded by Provincia di Roma and CGIL)


CONFERENCE PRESENTATION
- 2017 – “Mafie : rappresentazioni e consenso sociale” (“Mafie : representation and social consensus”), with Michele Prestipino, Procura di Roma prosecutor - University of Pisa, Department of Political Sciences.


LANGUAGE SKILLS
- Italian : native language
- English : C1 (CEFR)
- French : C1 (CEFR)