Rechercher






Accueil > Publications > Dernières parutions

Léo Fourn, "Les ambiguïtés du travail humanitaire. L’exemple des réfugiés syriens au Liban"

par Sylvie Chiousse - publié le

Dans Confluences Méditerranée 2019/4, N° 111), p.61-74.


Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, le Liban a accueilli plus d’un million de réfugiés syriens fuyant la violence de la répression et de la guerre. On a alors assisté au développement d’un vaste champ humanitaire d’aide aux réfugiés, impliquant des acteurs internationaux et locaux. Des réfugiés syriens ont participé à ce processus en fondant leurs propres organisations humanitaires, mettant en œuvre une forme d’auto-organisation de l’aide, par des réfugiés pour des réfugiés. A ainsi émergé une nouvelle demande d’engagement et de travail permettant à des réfugiés de s’engager dans une carrière humanitaire. Toutefois, malgré les rétributions financières et symboliques que le travail humanitaire procure aux réfugiés, il ne leur permet pas de sortir de leur condition précaire.