Accueil > Coopérations internationales et partenariats > Etudiants et chercheurs invités au LAMES > Avant 2016

Salim Bouskia, université Mentouri, Constantine

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Institution :
Laboratoire des sciences sociales et problèmes de société, faculté des sciences humaines et sociales, université Mentouri, Constantine
sous la direction du professeur Hamid Khrouf

Sujet de thèse :
La culture politique en Algérie
- Résumé :
La culture politique de l’individu algérien au sein du pluralisme démocratique est une étude disciplinée dont le thème se concentre sur la genèse de la culture politique des individus dans la société algérienne. Il s’agit d’une chronique analytique qui vise surtout les rapports existants entre l’individu et son gouvernement, dont le but est de comprendre les ratios qui gèrent cette relation, les exigences et les conditions qui ont créé cette forme de culture politique et les conséquences sur la vie diplomatique.
La culture politique - en dépit des changements que connaît la société -constitue un dynamisme ayant plusieurs origines et créant par la suite plusieurs formes,que l’on peut inscrire fondamentalement en ses deux points : la soumission et la participation.
La culture est un style d’adaptation à un mode de vie social bien déterminé, et de là, la culture politique est une forme pacifique de cette adaptation. Son aspect le plus courant est celui qui va avec le système politique existant, et ce, malgré les changements politiques que connait l’Algérie ces dernières années et plus particulièrement durant le pluralisme que le pays a subi.
Pour cela, on s’interroge sur la forme de la culture politique de l’individu algérien et par suite la société algérienne qui a persisté durant cette période de changement ; nous nous demandons quel est son impact sur le pluralisme démocratique, et sur la nouvelle structure politique du gouvernement algérien ?


CV :