Accueil > Pages personnelles des membres

ALLARIA Camille

Coordonnées :
camille.allaria@gmail.com
+33 – 07 61 57 47 13

Fonctions
Docteure en sociologie, chercheuse associée LAMES
Formatrice à l’École Nationale Supérieure des Télécommunications - Paris

Domaines de recherche
- Sociologie de la déviance
- Sociologie politique
- Sociologie carcérale
- Sociologie urbaine
- Sociologie des institutions
- Sociologie des TIC

Recherches
- 2014-2015 : Évaluation du dispositif « Zone de sécurité prioritaire ». Étude de deux ensembles locatifs de Marseille (13013 et 13010) – ORDCS – L. Mucchielli.
- 2013-2014 : Diagnostic local de sécurité (ville d’Aubagne) – ORDCS – L. Mucchielli.
- 2008-2012 : Doctorat de sociologie Université de Nice-Sophia Antipolis. « La prison dans la tête. Étude sur la surveillance électronique des condamnés à domicile. » Mention Très Honorable. Direction : Pr. B. Conein (université de Nice Sophia-Antipolis) - Obtention d’une allocation régionale de recherche (2009-2012).
- 2006-2008 : Master Anthropologie politique à l’EHESS - Recherche de terrain au Sénégal : « Aide internationale et dispositifs de gouvernementalité : L’exemple d’une ONG de prise en charge des prostituées à Dakar. » - Direction : Pr. Abélès. Jury : Pr. M. Abélès, Pr. M. Agier. Mention TB

Productions

Publications
2014 : Allaria, C., Surveillance électronique et contrôle de la délinquance Le cas de la surveillance électronique des prisonniers, Mouvements, 3, 79.
2014 : Allaria, C., « Le placement sous surveillance électronique : espace et visibilité du châtiment virtuel », Champ pénal/Penal field, Vol. XI.
2014 : Allaria C., Mucchielli L. ; Raquet E., Rapport sur le diagnostic local de sécurité, Aubagne et la Penne – sur – Huveaune, Les rapports de recherche de l’ORDCS, N°4
2012 : Allaria, C., La prison dans la tête : la surveillance électronique des condamnés à domicile, Thèse de doctorat, sous la dir- du Pr. B. Conein.

Communications scientifiques
2011 : Résister aux technologies de saisie de l’anormalité : la mesure des comportements et ses possibles contournements, Congrès de l’AFS
- 2011 : Vers une anthropologie politique de la surveillance électronique des condamnés : un contrôle sans les corps – Faculté de droit de Grenoble
- 2011 : La levée du doute : une étape officielle de la surveillance électronique des condamnés Université de Nice Sophia-Antipolis
- 2010 : Pour une anthropologie de la surveillance électronique des prisonniers – Cémagref – Montpellier
- 2010 : Comment la justice utilise kes technologies numériques à des fins de contrôle des condamnés ? Lisst - Toulouse
- 2010 : La surveillance électronique des condamnés – CESDIP – Versaille.
- 2009 : Le bracelet électronique des condamnés : étude sociologique des effets des NTICs sur le suivi et l’observation des personnes – Colloque de Cerisy