Accueil > Archives > 2015

Vous avez dit Maghreb ? Quelle(s) pertinence(s) pour quelles pratiques des sciences sociales ?

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

séminaire trans-laboratoire coordonné par Katia Boissevain (IDEMEC), Isabelle Grangaud (IREMAM) et Sylvie Mazzella (LAMES)


Séance du 2 avril de 14h à 17h, salle 126 (MMSH)
- Frédéric Abécassis, "Retour au Maghreb : parcours scientifique et discours des origines"
- Katia Boissevain, "Se convertir au protestantisme évangélique : construction d’une comparaison Tunisie-Maroc"


Séance du 19 mai, 14 - 17h
- Salem Chaker : « Etudes berbères : histoire et évolutions récentes »


Séance du 4 juin 2015, 14h - 17h00, salle A 126
- Aurélia Dusserre, "Des géographes au Maghreb"
- Loïc Lepape, "Questionner le Maghreb au prisme du religieux : apports et limites d’une pratique qui a la vie dure"


Régulièrement des rencontres et des publications de part et d’autres de la Méditerranée se proposent de faire le point sur l’état d’un champ de recherche « Maghreb », s’essaient à en dessiner les contours, les apories et les forces, les cohérences et les dilutions. Mais force est de constater qu’à bien des égards les études sur cette région se trouvent régulièrement organisées au sein de configurations plus larges, orientales ou méditerranéennes, et n’émargent que de façon périphérique dans les débats scientifiques.
L’objectif de ce séminaire est de s’interroger sur l’intérêt et la pertinence d’appréhender cette aire géographique comme un objet/espace scientifique cohérent ou qui aurait un intérêt à cette cohérence. Loin d’en postuler la réalité intangible, c’est bien plutôt en étant attentif à la façon dont les recherches en ont fait cas qui nous intéressera dans une optique résolument pluridisciplinaire et fédérative.
Où en est aujourd’hui la recherche en sciences sociales sur le Maghreb ? De quelle façon s’insère-t-elle dans les débats scientifiques en cours et prend-t-elle langue avec eux ? Et dans quelle mesure, avec quelle vitalité, à partir de quels fondements et selon quelles options, des champs scientifiques s’y déploient-t-ils à l’échelle de la région ? Le bilan aussi bien que les perspectives sont-elles les mêmes selon les disciplines ? Quelles sont les configurations respectives, au Maghreb et sur le Maghreb, de la sociologie, la linguistique, de l’économie, l’anthropologie ou l’histoire ? Dans quelle mesure les trajectoires des chercheurs conditionnent-elles ces disciplines ? Comment se dessinent les champs dans lesquelles elles se déploient ? Et à l’appui de quels débats spécifiques se construisent-ils ?
Nous appréhenderons ces questions à partir d’une discussion des différents types de travaux et d’analyses portant sur cette région, en cherchant à confronter la construction des objets et des approches, issus de différentes disciplines avec une réflexion sur la réalité et la portée d’un champ Maghreb.