Accueil > Archives > 2015

Séminaire Axe 2 - Francesca Sirna, Circulation géographique et professionnelle du personnel de santé européen et extra-européen en région PACA

par Sylvie Chiousse - publié le

Francesca Sirna (chargée de recherche CNRS à l’URMIS, Nice)

L’Europe est une des régions du monde très touchée par la crise économique mondiale. Le taux de chômage augmente et est plus important chez les migrants qu’auprès de la population autochtone (COE, 2010)*. Dans ce contexte de dérèglement et de reconfiguration de l’économie mondiale (Khelifa, 2012), il devient nécessaire d’analyser ces mutations et leurs effets sur des nouvelles géographies migratoires (Wieviorka, 2009). La crise économique, ainsi pensée dans le cadre plus général de changements planétaires (démographiques, environnementaux, climatiques, alimentaires, de production et de consommation) serait révélatrice de nouvelles reconfigurations territoriales des flux - par-delà des tendances communes à bon nombre de pays européens dans le champ migratoire : réactivations de mobilités inter et extra européennes, inflexions, recompositions, retours (Russell, 2000). Si d’une part, la crise économique qui intéresse l’Europe a également eu comme effet un durcissement des contrôles des frontières européennes, avec la mise en place de l’agence européenne Frontex en 2004, limitant ainsi les migrations dites « irrégulières », d’autre part, des tendances de mobilité accrue des « élites » sont observables (Wihtol de Wenden, 2001 ; Wieviorka, 2009 ; Wagner, 2011).
Afin de mieux démêler l’écheveau de processus, de dynamiques, des différentes mobilités, je propose une analyse comparative des reconfigurations des mobilités à travers la reconstruction des parcours de migrants/tes intra et extra-européennes dans le secteur de la santé en Région PACA. Ces mouvements de populations dans un secteur professionnel caractérisé par la pénurie de main-d’œuvre et une forte féminisation (Acker, 2005) interrogent les équilibres Nord-Sud dans un contexte de mondialisation et de crise économique. Quels sont les « effets » de ce contexte socio-économique sur les parcours (professionnels et migratoires) ? Quels sont les choix possibles pour ces travailleurs du secteur sanitaire : partir, revenir, rester ? 

* Ce phénomène n’est pas récent, il a déjà été observé au cours d’autres périodes de crise et témoigne des logiques d’exclusion et utilitaristes subjacentes l’emploi de populations étrangères, cf. Trippier, Schor.

- Contact : Constance de Gourcy