Accueil > Archives > 2016

Conférence Pedro Baños Páez, Portmán : la Bahía Aterrada. De l’enterrement d’une baie à sa régénération environnementale

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Le village de Portmán est situé dans le chaînon industriel minier de la Sierra de Carthagène-La Union, au Sud-Est de la péninsule ibérique, entre Cabo de Palos et Carthagène dans la région de Murcie.
D’importants vestiges archéologiques romains témoignent d’un rayonnement d’activités de l’un des havres naturels les mieux abrités de Méditerranée espagnole.
Toutefois, dès la fin des années 1950, la société minière Peñarroya, propriété de la banque Rothschild, introduisit des changements majeurs en matière d’exploitation minière et déversa de grandes quantités de résidus miniers stériles dans la baie. Ces rejets provenaient d’un système de lavage du minerai par flottaison différentielle, consistant à séparer galène, blende, magnétite et pyrite.
Aussi, ce sont 57 millions de tonnes de déchets solides provenant des mines qui ont été rejetées entre 1958 et 1990 en milieu marin, ce qui a provoqué l’ensevelissement actuel de la baie de Portmán (0,7 km2) et recouvert 100 km2 de plate-forme côtière.
Approuvé en 2011, un projet de réhabilitation environnementale demeure en attente suite à l’alternance politique régionale…

Conférencier : Pedro Baños Páez, sociologue, professeur-docteur de l’Université de Murcie. Chercheur invité au LAMES dans le cadre du projet ANR-MRSEI THUMCARI (Tourism and Heritage Uses of the Mediterarnean Coast Adjacent to Risk Industry)

Discutant : Jean Lagane, LAMES