Accueil > Publications > Dernières parutions

Chloé Pellegrini, Chp 1 : « Profil démographique et historique de la présence française au Maroc » et Chp 3 : « Parcours professionnels et identitaires de petits entrepreneurs français à Marrakech : à l’épreuve de l’altérité »

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Catherine Therrien (dir.), 2016, La migration des Français au Maroc : entre proximité et ambivalence, édition La croisée des Chemins, Casablanca, Maroc.
- Chapitre 1 : « Profil démographique et historique de la présence française au Maroc » (pages 37-62)
- Chapitre 3 : « Parcours professionnels et identitaires de petits entrepreneurs français à Marrakech : à l’épreuve de l’altérité » (pages 135-198)

Chacun des aspects de la vie des Maghrébins partis vivre en France a été étudié, analysé, décortiqué. La sociologie de l’immigration française s’est même construite autour du parcours de ceux qu’on a nommés les « immigrés ». Toutefois, quand il s’agit d’étudier le cas des Français installés au Maroc, le terme « expatrié » est généralement préféré à celui d’« immigré », réduisant ainsi la variabilité des parcours à ces catégories qui non seulement ne représentent pas la diversité des expériences, mais traduisent également les perspectives dominantes (qui parle de qui ? Qui a le pouvoir de créer les catégories ? Qui étudie l’autre ? Et de quel point de vue ?). Cette étude sur la migration des Français au Maroc, et dont les analyses sont présentées et élaborées par des chercheurs provenant de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, droit, littérature), se veut une réponse à cette approche dominante. Menées à partir du Maroc, ces analyses inversent la perspective Sud-Nord et, aspect inédit, approchent la perception qu’ont les Marocains de cette présence française contemporaine, mettent au jour la complexité du vivre ensemble et montrent qu’au-delà du sentiment de proximité (réelle ou imaginaire) décrit spontanément autant par les Français que par les Marocains, le contact au quotidien n’est pas dénué d’ambivalence.