Accueil > Actualités du LAMES

Journée d’étude : De la prise en charge des déchets en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Entre action publique et expérience ordinaire

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

MMSH Aix, 12 décembre 2017
- Inscription au lien suivant : https://dechetspaca.sciencesconf.org
- Cette journée s’inscrit dans le cadre du vingtième anniversaire de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix-Marseille Univ, CNRS,MMSH USR 3125)

Cette journée s’inscrit dans le cadre d’un partenariat de recherche en sciences humaines et sociales entre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les universités. Elle est organisée par le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (Aix-Marseille Univ, CNRS, LAMES, 7305) qui a conduit une enquête sur les politiques publiques de gestion des déchets et de la relation aux usagers dans deux territoires de la région (communautés d’agglomération du Grand-Avignon et de Sophia Antipolis). Combinant les regards de chercheurs, de professionnels et d’acteurs de la société civile, cet événement s’adresse à un public large.
À partir d’études exploratoires menées dans deux communautés d’agglomération, la journée sera l’occasion de livrer les premiers enseignements de cette enquête dans le but d’ouvrir la réflexion sur ce domaine. Des chercheurs spécialistes seront invités à discuter ces résultats. Cet événement a pour objectif de nourrir les débats autour de deux thématiques spécifiques : la construction locale de l’action publique de gestion des déchets d’une part, et les interfaces avec le public, d’autre part. Une exposition photographique viendra compléter cette journée en lui apportant un regard artistique.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE
9h-9h30 – Accueil café
9h30 – Introduction de la journée
Accueil des participants et ouverture de la journée :
- Mme Sylvie Mazzella (Directrice du LAMES),
- Mme Sophie Bouffier (Directrice de la MMSH),
- M. Younis Hermes (Délégué régional CNRS Provence et Corse)
- M. Pierre Chiappetta (Vice-président Recherche Aix-Marseille Univ),
- Mme Anne Claudius-Petit (Conseillère régionale, membre de la Commission « Environnement, Mer et Forêt »),
Présentation de la journée : Cesare Mattina, Maître de conférences à l’Aix-Marseille Univ, CNRS LAMES, responsable scientifique du projet.

10-12h30 - Séance plénière 1 : « La construction locale de l’action publique »
- Table ronde 1 : Petites histoires de la construction institutionnelle de la prise en charge de la gestion des déchets : le Grand Avignon et Sophia-Antipolis, Vincent Baggioni, LAMES
Présentation suivie d’une table ronde composée de :
- André Donzel, Chercheur associé au LAMES, et Pierre Godard, auteurs de Éboueurs
de Marseille, 2014 aux Éditions Syllepse ;
- Robert Fidenti, ancien Adjoint à l’environnement de la commune d’Avignon.
- Table ronde 2 : Les traces de l’histoire dans les fonctionnements institutionnels actuels, Vincent Baggioni, LAMES
Présentation suivie d’une table ronde composée de :
- Laurence Rocher, Maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Lyon ;
- Jean-Paul Bonneau, France Nature Environnement Vaucluse.
- 12h-12h30 : discussion générale et mise en perspective

Pause méridienne – restauration sur place possible

14h-16h - Séance plénière 2 : « Les relations aux producteurs de déchets »
- Table ronde 1 : Les interfaces avec le public, J.-S. Borja, LAMES
Présentation suivie d’une table ronde composée de :
- Agnès Jeanjean, Maître de conférences à l’Université de Sophia-Antipolis, Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cliniques, Cognitives et Sociales (LAPCOS) ;
- Xavier Brisbois, Chercheur associé au Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Éducatives et des pratiques Sociales (EA 7313,
LIRTES).
- Table ronde 2 : Un public si « insaisissable » ?, J.-S. Borja, LAMES
Présentation suivie de la communication « La récupération informelle des déchets : un objet insaisissable ? Expériences étrangères et françaises. »
- Par Bénédicte Florin, Maître de conférences à l’Université de Tours, UMR 7324 Cités,TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES) et Pascal Garret, Photographe, BAB EL LOUK.
- 16h-16h30 : discussion générale et mise en perspective

16h30 - Conclusion de la journée : Pierre Fournier, professeur de sociologie à l’Aix-Marseille Univ, CNRS LAMES

17h - Vernissage de l’exposition « Récupérer, trier et valoriser les déchets : les petites mains du recyclage marocain », en présence de Pascal Garret et Bénédicte Florin

- Exposition photographique du 12 au 22 décembre 2017
Récupérer, trier et valoriser les déchets : les petites mains du recyclage marocain

Dans le cadre du vingtième anniversaire de la MMSH
Du 12 au 22 décembre 2017, Maison méditerranéenne

Crédit photo recto : Pascal Garret

Les auteurs
- Bénédicte Florin, géographe, est maître de Conférences à l’Université François-Rabelais de Tours et chercheuse de l’UMR CITERES, Equipe Monde arabe et
méditerranéen (EMAM). Photographe et sociologue, Pascal Garret pratique à titre indépendant la photographie dans le cadre de recherches en sciences
humaines et socilaes. Mustapha Azaitraoui est maître assistant à l’Université de Khourigba (Maroc).
Les déchets en débat dans la société marocaine
En novembre 2016, la ville de Marrakech a accueilli la COP 22 et le Maroc est l’un des pays africains où les initiatives écologiques sont nombreuses et novatrices.
Depuis une dizaine d’années, cette prise de conscience environnementale s’est traduite par la fermeture de la plupart des décharges « sauvages », par
l’interdiction des sacs en plastique, par des expériences de tri sélectif, ou encore par la création de coopératives de valorisation des déchets. Initié en 2008
et soutenu par la Banque Mondiale, l’ambitieux Programme National des Déchets Ménagers (PNDM) révèle les engagements politiques et institutionnels en
termes de protection environnementale. Les associations militantes et le monde de la recherche sont aussi fortement engagés dans cette problématique
mais, paradoxalement, les récupérateurs informels de déchets sont totalement absent de ces débats...
Une exposition engagée
Cette exposition est le résultat d’un travail mené depuis 2011 avec les récupérateurs informels de Casablanca. Trop souvent, les images liées aux déchets et aux « travailleurs des déchets » mettent en scène la misère humaine et les conditions dégradantes de leurs activités. Au contraire, par ces portraits et ces poses
volontaires devant le photographe, nous voulons mettre en lumière des travailleurs débarrassés du stigmate lié à l’ordure. Ces derniers désirent être reconnus
dans leur travail et revendiquent aujourd’hui une requalification de leur métier : ils estiment contribuer à la protection de l’environnement en délestant la
ville d’une grande partie de ses rebuts et en alimentant l’industrie de la valorisation des déchets. Ainsi, cette exposition a pour vocation d’interroger les
représentations que nous portons sur ces travailleurs stigmatisés et de leur imaginer des formes de reconnaissance sociale.
- Exposition présentée dans le cadre de la Journée d’étude organisée par le LAMES en partenariat avec la Région Provece-Alpes-Côte-d’Azur De la prise en charge des déchets en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Entre action publique et expérience ordinaire (MMSH, 12 décembre 2017)
Coordination scientifique : Jean-Stéphane Borja (LAMES)

Agenda

Ajouter un événement iCal