Accueil > Actualités du LAMES

Laurent Mucchielli, « La vidéosurveillance. Etude de sociologie »

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Laurent Mucchielli
vendredi 9 février 2018, 14-16h30, salle Duby (MMSH, Aix)

audio

La vidéosurveillance a connu un succès fulgurant en France à partir des
élections présidentielles de 2007. Cette technologie a en effet été présentée
comme une contribution majeure à la fois à la prévention/dissuasion et à la
répression des actes délinquants et du terrorisme. Mais cette promesse sécuritaire relève-t-elle du mythe ou de la réalité ? Faute d’évaluation
scientifique indépendante, les pouvoirs publics sont incapables de le savoir. Et c’est en réalité pour d’autres raisons (proprement politiques) que les élus se sont lancés dans cette aventure, au niveau national comme au niveau local, à droite puis également souvent à gauche.
Pour dissiper les écrans de fumée et découvrir à quoi sert réellement la vidéosurveillance, le chercheur a enquêté dans trois villes (une petite, une moyenne et une grande) du Sud de la France. Au cours de cette recherche, il a déployé tout l’arsenal méthodologique des sciences sociales, de l’ethnographie de l’espace confiné des opérateurs de vidéosurveillance scrutant des écrans à longueur de journées, jusqu’à l’analyse statistique de la contribution des images au travail d’élucidation des affaires par les policiers et les gendarmes.
Au final, cette enquête apporte une contribution à la sociologie de la délinquance et des politiques publiques de sécurité, mais aussi à la sociologie des mondes politiques ainsi qu’à la sociologie des techniques.
A travers cette enquête, l’auteur montre enfin à ceux qui en doutaient encore que la sociologie est bien une science et que ce n’est pas pour rien que ses effets démystificateurs sont redoutés par ses adversaires.

Discutants : Cesare Mattina (Lames), Kevin Vacher (eCresppa-Csu)

Parution de l’ouvrage le 7 mars 2018.

Agenda

Ajouter un événement iCal