Accueil > Pages personnelles des membres

TURCO Lucia

Coordonnées : lucia.turco3@studio.unibo.it grengoire_@hotmail.it

- PhD student in International Studies, University L’Orientale, Naples / LAMES, Espaces, Cultures, Sociétés, MMSH, Aix-Marseille

EDUCATION AND TRAINING
- September 2011 - March 2013 : MA “ International cooperation, development and human rights” - Alma Mater Studiorum, University of Bologna, Faculty of Statistical Sciences, Italy
Political science, Economics, Migration studies, Gender studies
- Thesis : Mediterranean Morocco in the Narratives of Tangier. Experiences of Women Workers in De-localized Textile Factories
_110/100 cum laude

- 22-24 September 2011 - Seminar The legal protection of migrants in situations of racial discrimination, ASGI Association for the Juridical Studies on the Immigration, Sasso Marconi (Bo), Italy

- September 2006-May 2010 - BA Communication in the global society, Roma3 University of Rome, Faculty of Letters and Philosophy / New media, Political philosophy, Contemporary history

- September 2008 – February 2009 - Erasmus Project, Paris, France - The Middle East after the Second World War, Empowerment of women in Libano

RESEARCH INTERESTS
The main topics of my current research concerns language and translation, both as linguistic, social and political acts. I am interested in analyzing women’ movements against the effects of a neo-liberal development of Tangier. The project aims at creating a political space of translation among Mediterranean women in dialogue.

FIELD EXPERIENCES
- 2016-2017 8 months - PhD Thesis Research, Battuta Program, funded by EU, Morocco : 4 months in Fès to collaborate with the University Sidi Mohamed Ben Abdellah and l’INLAC International Institute for Languages and Cultures and 4 months in Tangier to collaborate with the MA Genre, droit et migration University Abdelmalek Essadi, Tangier ;

- 2013- 2014 10 months - participation in a project fund by Emilia Romagna Region in collaboration with the Kip International School and BAZH NGO in Tirana, Albania, to identify and to promote innovations in the country, to work on the fundraising platform as Horizon2020 and on the elaboration of project proposals.

- 2013 1 month - participation in a pathfinder mission in Zarqa, Jordan, promoted by ICS on the condition of Syrian refugees in collaboration with an international team.

- 2012-2013 5 months - Thesis Research, Al Idrisi Erasmus Mundus Program, funded by EU about the urban development of the north zone, the effects of the enlargement processes of EU on the ground and migrations of women searching for a job in the delocalised textile factories of the free Zone close to Tangier.

- 2011 2 months - participation in a full immersion project promoted by ICS International Civil Service onlus and the local partner Les Ententes in the rural village Kair Taibée Wolof, Kaolack Region, Senegal.

PUBLICATION
- Tanger, un tessuto di traduzioni mediterranee, « Altre Modernità », forthcoming
- Emidio di Treviri, Sul fronte del Sisma, « DeriveApprodi », forthcoming
- Dialoghi in traduzione, review of the dossier “I movimenti delle donne in Africa e in Medio Oriente, « Afriche e Orienti », XVIII, 1/2016, on ingenere.it
- Tessere relazioni mediterranee. Delocalizzazioni e narrazioni di genere a Tanger, in « Annuario 2013-2014 », IAPh Italia, May 2014

CONFERENCES
- I femminismi mediterranei e l’agency femminile che cambia, a partire dalla voce di Fatima Mernissi, Seminar in Lezioni Aperte – Sguardi Incrociati ; soggettività femminili a confronto per un’intercultura postcoloniale, University of Parma, 30 March 2017, Parma

- Universi femminili in Marocco all’incrocio fra genere, etnia e classe, Seminar in degree course Studi di genere e metodo intersezionale, University of Calabria, 04 April 2017, Cosenza

- Corps qui agissent les espaces. Une lecture féministe de processus de mondialisation de la ville de Tanger, paper presented at the “Journée doctorale du LAMES”, Laboratoire Méditerranéen de Sociologie, Aix-Marseille, 15 June 2017, Aix en Provence

- Le voci di Tanja, un tessuto di traduzioni mediterranee, paper presented at the International Conference CONfini, CONtatti, CONfronti”, University of Milan, 22-23-24 October 2016, Milano

- Les voix de Tanger, un tissu de traductions méditerranéennes, papers presented at the workshop Travail et mondialisation au Maghreb, Labex Med, University Aix- Marseille, 26-27 November 2015, Aix en Provence

AWARD : René Cassin Prize - Albo d’Onore dell’Assemblea Legislativa Emilia dei ricercatori, degli esperti e degli operatori in materia di diritti fondamentali e sviluppo umano

MEMBERSHIP : Emidio di Treviri, group of research on the earthquake of the centre Italy 2016-2017

Sujet de thèse : Transformations néo-libérales et corps résistants.
Une ethnographie située et en traduction des luttes des femmes des quartiers populaires de Tanja

La recherche proposée mène une analyse des processus de mondialisation qui intéressent la ville de Tanja et des conséquentes luttes de femmes des quartiers populaires contre les effets du développement néo-libéral sur le territoire.
À partir d’une dimension internationale, liée spécifiquement aux discours sur la constitution de la macro-région méditerranéenne, j’insiste sur la manière dont les politiques de privatisation et d’accaparement des IDE Investissements Directs Étrangers ont produit des conséquences importantes surtout dans la région du Nord.
Au nom de la politique de régionalisation et à la lumière du rôle central reconnu désormais à la géographie méditerranéenne, la région nord est le territoire où les plans méditerranéens se mettent en place : des nombreuses zones franches et industrielles ont vu le jour et par conséquent une forte migration des campagnes vers les villes a créé une urbanisation toujours croissante.
La recherche ethnographique a été développée à Tanja, le principal centre urbain de la région nord, où une série de luttes populaires à grande participation féminine a eu lieu. Je les analyse en les contextualisant avec les projets de développement qui intéressent la zone (réalisation du nouveau port commercial, le démantèlement du vieux et la construction du chemin de fer pour le TGV) et sur la gestion des services (la gestion déléguée et la question du logement liée à la planification urbanistique). Une attention spécifique est dédiée au monde du travail qui dialogue à son tour d’un coté avec des plus amples processus de développement connectés aux investissements industriels des délocalisations, de l’autre avec des changements qui interviennent dans la société : cas d’étude, deux entreprises textiles locales en relation de sous-traitance avec des multinationales européennes. A l’aide d’une observation participante et d’une série d’interviews individuelles et de groupes, j’indique des parcours de réflexion autour de certains axes thématiques, tels que l’autorité, la protestation, la façon de traverser l’espace. La dernière partie consiste dans l’application de la méthode déconstructionniste sur un signifiant spécifique qui ressort, même si situé différemment, des récits des femmes interviewées : la maison. _ Je me propose de donner une définition de ces positionnements, de les détourner, d’en traduire la trace restante : d’un positionnement originaire où la maison est un point de référence, l’espace de l’en soi, celle-ci devient un instrument pratique et discursif de la protestation. Créer un dialogue entre cette catégorie mobile et les lectures du dépit postcolonial, du fait de se retrouver sans maison, d’entendre une seule langue qui n’est pas la propre, se révèle être une émergence partagée de nouvelles pratiques de rencontre et de traduction : la maison ni comme appartenance, ni comme étrangeté mais comme pluralités de pratiques de traversement.