Rechercher






Accueil > Archives > 2019

Annabelle Allouch - "Le tournant moral du recrutement des élites"

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Séminaire en partenariat avec Sfere Provence

Comment et pourquoi crée-t-on des mesures de sélection dans les institutions scolaires ? Les concours sont-ils une spécialité française héritée de la Révolution ?
A partir de plusieurs enquêtes empiriques en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, cette communication vise à éclairer les modes de production des catégories de jugement et de classement institutionnelles produites par les institutions d’élite, et la manière dont elles s’encastrent dans des logiques politiques qui dépassent à la fois la sphère scolaire et l’espace national. Ainsi, bien avant l’émergence de classements comme celui de Shanghai, ces modes de tri et de catégorisation sont inséparables de modes de fonctionnement routiniers des réseaux académiques au sein de l’Empire britannique, mais également de la manière dont les personnels de ces institutions définissent leur rôle dans l’espace social. On s’interrogera également sur les mode de circulation de ces catégories entre différentes aires géographiques.

Annabelle ALLOUCH est maîtresse de conférences à l’université de Picardie, chercheure au CURAPP, chercheure associée à Sciences Po et visiting scholar à Harvard, auteure de La Société du concours. L’empire des classements scolaires au Seuil (2017)

Discutantes : M. Ballatore (LAMES), A. Pavie (LAMES), N. Olympio (ADEF)