Rechercher






Accueil > Archives > 2019

Simona Tersigni - "Des enfances migrantes à l’école française : situer l’allophonie dans les rapports sociaux de domination"

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Séminaire MIMED, organisé avec le LEST (MIGTRAV)
10 décembre de 14h à 17h au LEST, Aix
Coordination : Farida Souiah
_
Cette communication situe les politiques d’inclusion scolaire fondée sur l’allophonie dans un continuum avec la construction d’une enfance « inadaptée » en tant que problème public, au crible de l’immigration.
En prenant appui sur des recherches collectives récentes (Evascol et Educinclu notamment), il s’agira de mettre le focus sur la manière dont la désignation d’« allophone »/ « UPE2A » parvient à alimenter de multiples formes de minorisation entre élèves ainsi qu’entre les élèves migrants et les adultes en charge d’eux, dans les établissements scolaires. Alors que la sociologie de l’enfance s’est construite sur une dé-naturalisation du corps enfantin longtemps réduit à son incomplétude et incompétence, il importe d’inscrire la mesure du corps et des âges dans une
biopolitique scolaire. Une telle démarche permet d’éclairer les nouveaux enjeux que pose l’identification de l’âge pour les jeunes migrants en ce début de XXIème siècle.

Simona Tersigni est sociologue, MCF Université de Nanterre

Discutante : Emilie Lebreton (MCF en didactique du FLE, Aix-Marseille Université)

Agenda

Ajouter un événement iCal