Rechercher






Accueil > Archives > 2020

Sylvie Tissot - Gayfriendly : Acceptation et contrôle de l’homosexualité à Paris et à New York

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Séminaire général du Lames
Vendredi 13 mars, 14h - 16h30, salle Duby
Discutantes : Laurence Hérault (IDEMEC) et Alice Pavie (LAMES)

Qu’est-ce que veut dire être gayfriendly ? Et surtout qui est gayfriendly ? Qui est plus susceptible de manifester, à l’égard de l’homosexualité, une tolérance, une acceptation, voire une sympathie ? Contrairement à un certain sens commun, le progressisme en la matière n’est pas l’apanage des classes supérieures vivant dans les centres des grandes villes et fortement diplômées. À partir d’une enquête au sein de ce groupe, Sylvie Tissot dégage les caractéristiques d’une acceptation fortement revendiquée, mais qui présente d’importantes limites. Les interviews menées avec des hétérosexuel-les de milieu aisé dans le Marais à Paris et à Park Slope à Brooklyn
montrent que le contrôle n’a pas disparu. La sympathie s’exprime avant tout en direction de gays et de lesbiennes de même statut socio-économique, qui manifestent leur envie de couple et de famille, et mettent en sourdine toute autre revendication.
Croiser analyse de classe et questions de genre et de sexualité s’avère ainsi indispensable pour comprendre dans quelle mesure, au temps du « mariage pour tous-tes », l’hétéro-normativité a été ébranlée.

Sylvie Tissot est professeure au département de science politique de l’Université Paris 8, et membre du laboratoire CSU-CRESPPA. Gayfriendly. Acceptation et contrôle de l’homosexualité à Paris et à New York a été publié en 2018 chez Raisons d’agir.
_

Agenda

séminaire

  • Vendredi 13 mars 2020 14:00-16:30 -

    Sylvie Tissot - Gayfriendly : Acceptation et contrôle de l’homosexualité à Paris et à New York

    Lieu : MMSH, salle Duby


Ajouter un événement iCal