Rechercher






Accueil > Publications > Dernières parutions

Magali Ballatore - "Des origines aux destinations : l’importance des « lieux » dans les parcours des étudiants Erasmus"

par Sylvie Chiousse - publié le

Migrations Société 2020/2 (N° 180), "Étudiants étrangers : des migrants comme les autres ?", p.113-130.

L’institutionnalisation de la mobilité pour études, qui permet aux étudiants d’obtenir des bourses et de voir leurs démarches administratives liées au fait de séjourner dans un pays étranger être simplifiées, est souvent pensée comme un moyen d’assurer sa « démocratisation ». Il faut noter cependant que cette hypothèse, bien que diffuse, n’a pas été démontrée scientifiquement et empiriquement. Dans la lignée des recherches qui souhaitent renouveler l’attention sur les positions sociales et géographiques des individus pour comprendre les migrations, comme les mobilités, nous observerons dans cet article les formes de hiérarchies sociales qui s’opèrent entre les lieux et entre les étudiants qui ne sont pas tous égaux face à l’offre de mobilité Erasmus, ni face aux injonctions multiples à internationaliser leurs trajectoires. Cette contribution repose sur deux enquêtes empiriques menées entre 2004 et 2014, ainsi que sur une revue récente de la littérature scientifique concernant le programme Erasmus et des analyses secondaires de données statistiques de la Commission européenne. Ce faisant, nous montrerons que l’ouverture à l’international prônée par les politiques européennes est très inégalement développée sur le territoire européen et selon les établissements d’enseignement. Aux inégalités d’accès à la mobilité s’ajoutent, en outre, des inégalités de « réussite » des parcours migratoires, très variable en fonction des routes empruntées.