Rechercher






Accueil > Axes

Axe 3. « Croyances et politique »

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Animé par Dilek Yankaya

Si les croyances sont un objet classique des sciences sociales, habituellement rangé parmi des systèmes de représentations, les chercheurs réunis dans cet axe s’intéressent aux convergences entre des travaux en sciences sociales du religieux qui sont critiques envers la réduction aux représentations et envers l’exotisation des croyances, et des recherches en sociologie politique qui sont attentives au gouvernement des conflits et à la régulation sociale.
Les recherches conduites se saisissent de cet objet pour interroger les rapports entre les trois modalités du politique : les objets d’adhésion (croire), les pratiques (faire) et les discours (énoncer). L’objectif est de faire travailler ensemble les acquis d’une littérature riche mais dispersée entre les sciences sociales du religieux, la sociologie de la politique informelle (rumeurs, complotisme, survivalisme…) et la sociologie politique des institutions (mythes, mémoires, récits…).
Restant attentifs aux acteurs et aux apports de variations d’échelles, il s’agit d’étudier la construction et l’administration des catégories de croyances (religieuses, progressistes, rationnelles…) ainsi que leurs politisations dans des situations concrètes.
Deux champs thématiques sont privilégiés :
- Les croyances en (la) politique
- Les logiques économiques du croire.

Mots-clés : Croire/croyances, énonciation du politique, institutions, communautés religieuses, politique informelle, fabrique des autorités, controverses sociales, islam contemporain, politiques publiques du religieux, laïcité, économies morales, religion et capitalisme.