Rechercher






Accueil > Axes

Axe 4. « Dynamiques socio-spatiales et mobilisations politiques »

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Animé par Stéphanie Dechézelles et Jean Lagane

Cet axe s’inscrit au croisement de plusieurs domaines d’étude cloisonnés d’ordinaire. D’une part, l’analyse des divers types de rapports qu’entretiennent, sur un même territoire, des groupes sociaux qui se caractérisent par des propriétés socio-économiques, professionnelles, résidentielles distinctes, et dont la coexistence produit des spécifications supplémentaires pour le territoire et des réarrangements des différences entre ces groupes sociaux situés spatialement. D’autre part, l’étude des transactions entre le champ spécialisé de la politique et les multiples acteurs de la « société civile » qui revendiquent une position d’interlocuteurs, d’intermédiaires ou de porte-parole de préoccupations collectives.
En rapprochant ces deux champs d’étude, il s’agit d’interroger comment des ensembles composites d’acteurs, aussi bien publics que privés, interagissent autour d’interventions ou de projets d’interventions des autorités publiques sur le territoire pour les discuter, les contester ou les (re)négocier.

D’un point de vue méthodologique, cet axe met en avant une approche constructiviste. Refusant les lectures naturalisantes, les membres de l’équipe s’attachent à restituer les processus à travers lesquels les acteurs étudiés s’emploient à convaincre leurs contemporains de l’importance de certains « enjeux », « problèmes publics », « troubles », « risques » ou « menaces ». Dans ces analyses localisées des phénomènes sociaux, la question des échelles (spatiales et temporelles) revêt également une grande importance, tant celles d’observation des chercheurs que celles des acteurs qui s’en saisissent pour se situer les uns par rapport aux autres. Les travaux portent essentiellement sur deux thématiques :
- Dynamiques sociales et gouvernement des territoires
- Analyse localisée du travail politique.

Mots-clés : Mobilisations, controverses, territoires, environnement, cadre de vie, expertises, professionnalisation, groupes sociaux