Rechercher






Accueil > HLM - Hors les murs

"Temps, Trajectoires et politiques de l’intime"

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

4e Congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans
28 juin - 2 juillet 2021
- Participation de Laura Odasso



Atelier 19 - Mardi 29 juin 2021 - 10h-12h
Responsables : Michela De Giacometti (EHESS, IRIS) & Marion Breteau (CEFREPA
Koweït, Aix-Marseille Université, American University of Kuwait)
Discutante : Laura Odasso (Collège de France, Chaire Migrations et Sociétés - Institut Convergence Migration & Aix-Marseille Université, Mesopolhis)
Intervenantes : Mariela Elizabeth Acuña, Marion Breteau, Michela De
Giacometti, Irene Maffi

Programme

Généralement associée aux notions d’affects, de privé, de sexualité, de care ou d’individualisation, l’intimité est désormais au cœur d’un nombre considérable de travaux en anthropologie. L’intime recèle des dynamiques de rapprochement et de proximité, de mise à distance et de séparation, et permet d’interroger les rapports des individus avec le temps et l’espace. En ce sens, l’intime est toujours saisi à
partir de son articulation avec les dynamiques politiques, économiques et culturelles d’une société.
Cet atelier présente des recherches, dans le monde arabo-musulman, mais aussi dans des contextes impliquant des subjectivités en migration, qui mettent l’intime au centre de l’analyse. Ces dernières années, les conditions de mobilité des individus (migrations, déplacements, etc.) et celles de rupture politique (révolutions, confits, crises économiques, etc.) sont devenues autant de facteurs qui entraînent
des reconfigurations à l’échelle de l’intime. Ces reconfigurations touchent au domaine de la famille, des rapports conjugaux, des amitiés, mais aussi du travail ; ce dernier, souvent associé à des formes de relation de type contractuel, est également en lien avec les intimités individuelles.
Afin d’enrichir les recherches actuelles, qui portent en grande majorité sur la dimension spatiale de l’intime, nous nous attarderons plus particulièrement sur les rapports entre intimité et temporalités. Ce prisme nous permettra de questionner les pratiques et trajectoires individuelles, en mobilité notamment, et de saisir ainsi les transformations de l’intime sur des temps longs.

Agenda

Ajouter un événement iCal